PROJETS RÉALISÉS

DʰWER

19/05/2018

IMG_0205

dʰwer, (portes, ouverture, passage, dehors, enclos, racine indo-européen), fut notre dernière performance sur le territoire dans le cadre de la Nuit des Musées au MTVS.

Ce fut une bien belle expérience.

Merci à tous.

Bisous.

Floflo et Momo


ENTRE MOI ET LE RESTE

18/05/2018

IMG_0123IMG_0132IMG_0139

Durant trois mois nous sommes intervenus de manière ponctuelle au collège Léo Lagrange.
En cette fin de résidence nous avons proposé une scénographie au sein des ateliers du collège afin de restituer et de mettre en valeur ce travail réalisé autour des questions du corps, des limites entre espace public et espace intime.
Au cours de ce projet les quatre classes de 4ème ont assisté à une performance impromptue, ont réalisé des accessoires qui dévoilaient une partie de leur personnalité, et ont travaillé sur la délimitation d’un espace personnel, un territoire dans la cour de l’établissement.
Pour conclure, des 3ème en SECPA ont eu la gentillesse de nous proposer des cocktails fait maison.


TOUT LE MONDE EST DEHORS

04/05/2018

Catalogue d’exposition

Et voici qu’est installée la dernière exposition organisée à la médiathèque, où nous avons pris le rôle de commissaires d’exposition. Une vingtaine d’artistes, professionnels et amateurs du territoire sont représentés et dressent un portrait éclectique de la vision des habitants sur leurs paysages et leurs lieux d’habitations.

Nous avons également eu le plaisir d’accueillir les designers plasticiens Marine Deru de Besançon et Ivan Demeocq de Paris, qui ont conçu et réalisé des installations spécifiquement pour l’occasion.

Avec :
ACHKA, Réjane BAROCHE, Claudette BEGHIN, AM BILLET-DELOUVRIE, Anick BRIÈRE, Florian CLERC, Morgane CLERC, Dylan DEGRELLE, Ivan DEMEOCQ, Marine DERU, Guy HARBONNIER, Collectif Goudron, Luc HARDY, Jean-Baptiste PINEL et Emmy LAGOBE, Séverine RICHARD, Aurélie SARRAZYN, QS, Florent TILMANT et Emmanuelle WANAVERBECQ.


POÈME POUR UN ESPRIT

04/05/2018

IMG_9731

Suite à une Présence d’esprit réalisée dans les couloirs du collège Léo Lagrange ainsi que dans une classe de cours, les élèves de la classe 4DS, avec l’accompagnement de leur professeure de français Anne Daubercy, ont écris un texte à partir de leur expérience.


PAYSAGE COLLECTIF

03/05/2018

IMG_9180

Au cours de deux rencontres avec le groupe Jeunes patents du CSC, nous avons travaillé sur une fresque participative où l’assemblage de tâches d’encre fait apparaître routes, nuages, montagnes, drones, insectes…

Celle-ci sera montrée au public à la médiathèque Antoon Krings vers mi-mai.


REGARD DE L’INTÉRIEUR

27/04/2018

IMG_8934

C’est avec une vingtaine de résidents et travailleurs de l’ESAT de la Ferme du Pont-de-Sains que nous avons réalisé une installation photographique dans la salle du château. Les photos prises sur le site par les participants sont ensuite retravaillées à l’aide de feutres acryliques, pour donner vie à des paysages intimes et surréalistes, témoignages du regard porté sur le lieu par les personnes qui l’habitent.


JARDIN TABLEAU

20/04/2018

IMG_8872IMG_8866

Travail réalisé avec les CP, CE1, CE2 et CM1 de l’école élémentaire Victor Hugo à Fourmies. Nous avons transformé le jardin et les murs de la cours de récréation, un prétexte pour travailler sur les couleurs, les motifs, le portrait et l’écriture.


PAYSAGES INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS

18/04/2018

1 / Projet artistique en collaboration avec le groupe « Équilibre et Mieux-être » du service insertion du centre socio-culturel de Fourmies

Durant deux mois, nous avons rencontré à  cinq reprises les membres du groupe « Équilibre et Mieux-être » pour explorer le sujet du paysage. Par l’approche de la peinture, du dessin, de la photographie et de la marche, nous nous sommes questionnés sur notre place au sein de la ville, mais aussi de la nature. Paysages urbains, artificiels, naturels … autant de lieux qui influencent notre sensibilité et la manière dont nous vivons ensemble.

Au-delà de comprendre techniquement comment une image se constitue ; par la lumière, la couleur et la forme ; c’est avant tout le partage de moments conviviaux que nous retiendrons de ce projet : redécouvrir ce qui nous entoure, ce qui est proche tout en étant étranger, s’inscrire dans une histoire commune et finalement voyager à travers la magie du quotidien.
Quand, dans la forêt de Willies, nous avons rencontré la Chapelle Sainte Hiltrude, seule au milieu des sapins, une des participantes résumera parfaitement notre définition du paysage :
« Quelque chose qui vit. »

2 / Expérimentations plastiques des usagers de l’EPHAD et de la section psychiatrie du Centre Hospitalier de Fourmies

Au cours de séances à la durée et au nombre de participants variables, nous avons parlé des paysages du Sud-Avesnois et de ceux d’ailleurs. Nous avons pris le temps de laisser les gestes de la main faire apparaître des monts, des fleuves et des forêts aux essences d’arbres imaginaires. C’est le vide laissé dans ces compositions qui joue avec la texture du support et qui invite à compléter les reliefs. En noir ou en couleur, ces œuvres sont nées de beaucoup de calme et de lâcher-prise, et même les participants qui pensaient « ne pas savoir dessiner » ou « ne rien faire de beau » nous invitent à un joyeux voyage pictural.


PAR-CI, PAR LÀ

16/04/2018

IMG_8733bis

L’éphémère c’est aussi l’épars, l’indistinct, c’est « par-ci, par-là » …. Après avoir discuter de la notion de fragilité avec les élèves de CM2 de l’école Jacques Brel à Glageon, après avoir expérimenté la peinture expressive à partir d’encres naturelles réalisées en cours, nous avons aujourd’hui cousu et installé les réalisations et avons trouvé  le titre de notre installation collaborative.
A présent, le jardin de l’école est donc habillé de pans de tissu aux teintes expressives, et nous vous invitons ce vendredi 20 avril à venir écouter leurs histoires …


BOUTEILLES D’APÉRITIF

14/04/2018

En ce samedi matin ensoleillé, jour de marché, nous avons alpagué les passants dans le centre ville de Fourmies pour les faire participer à une intervention participative sur la vitrine de la Fabrique à Rêves. Cette fois, comme règle du jeu, les participants étaient invités à piocher un extrait de texte dans un chapeau, puis à sectionner un mot, une phrase ou expression de leur choix.


LIVRE TA CABANE

03/04/2018

IMG_8654

En toute simplicité, c’est lors de deux rencontres ; une à la Fabrique à Rêves à Fourmies, l’autre à la médiathèque de Wignehies ; que nous avons plié et découpé les pages de livres abandonnés pour en faire des cabanes, des églises, des huttes et des yourtes mongoles. Les participants, adultes comme enfants, ont alors expérimenté avec nous cette pratique de l’origami un peu spéciale, qui permet de donner une nouvelle vie à ces objets délaissés, qui alors continuent à raconter des histoires.


PRÉSENCES D’ESPRITS

06/04/2018

IMG_8619

Le territoire du Sud-Avesnois est entre autres caractérisé par un passé ouvrier fort qui marqua les paysages. Les anciens bâtiments industriels, la prégnance de la brique rouge et de la pierre bleue, s’accompagnent dans chaque village de maisons abandonnées.
Le long des routes ou dans les forêts, il n’est pas rare de croiser des vestiges de la guerre, blockhaus que la nature recouvre peu à peu. Ces espaces ruraux sont reliés par des axes routiers où la voiture est l’inévitable moyen de déplacement. Les habitants sont souvent confrontés à l’isolement et restent tributaires des commerces et services de proximité. Les milieux tendent alors parfois à se refermer sur eux-mêmes, mais certaines personnes impulsent une dynamique de création et d’échange qui pare efficacement à l’entre-soi. Des dichotomies apparaissent entre nouvelles et anciennes générations, entre locaux et nouveaux arrivants, et ce sont ces contrastes puissants qui laissent exister un « étrange étranger ».

C’est à Baives, Féron, Fourmies, Glageon, Trélon, Wallers-en-Fagne, Wignehies et Momignies en Belgique que nous avons effectuée 8 performances sauvages. Sans prétexte particulier, notre « esprit » s’est promené dans les villages, où il a croisé habitants et automobilistes étonnés, terrifiés ou amusés. Une trace de sa silhouette est inscrite dans chacune des communes. Celles-ci se retrouvent alors reliées les unes aux autres par un moment fugace, le passage d’un être-fantôme étranger aux lieux mais prêt à rendre visite.

Plus sur notre site
Extrait de performance


MA MAISON MOBILE

03/04/2018

IMG_8577

C’est une très belle création collaborative qui prend place à présent au sein de l’école maternelle des Lilas : accompagnés par les institutrices, les élèves de chaque niveau ont réalisé une partie de cette maison mobile, véritable installation immersive. À l’échelle des enfants, cet objet parle de l’extérieur et de l’intérieur, de ce que l’on aimerait voir par sa fenêtre, du lieu que l’on habite … autant de sujets que les petits et les grands ont retranscrit plastiquement.


MAISONS DE TISSU

30/03/2018

IMG_85042

C’est en nous questionnant sur la maison symbolique, le lieu refuge, la cabane secrète,
que nous avons exploré les différentes manières de représenter la réalité qui traversent
l’histoire de l’art.
Du réalisme à l’abstraction, en passant par le cubisme ou l’expressionnisme, les
membres de l’AFAD ont expérimenté le dessin et nous ont livré leurs visions toutes
personnelles du foyer, du chez-soi.
C’est ensuite par le prisme du numérique que ces motifs sensibles sont ici brodés sur des
objets conçus artisanalement par des machines datant du siècle dernier. Entre tradition
et modernité, entre intime et public, entre tâches ménagères et expressions artistiques,
cette installation propose une réflexion modeste sur le rôle que nous tenons tous dans
notre « domicile ».

IMG_8519


D’UN MONDE À L’AUTRE

26/03/2018

Comme nous le découvrons chaque jours, l’école est avant tout le lieu de l’imagination et de la découverte ! C’est au bout de trois rencontres avec les élèves et les enseignants de l’école maternelle Jules Guesde que nous avons réalisé au sein de l’établissement un « monde parallèle », chargé de magie et de poésie. Le projet, à présent confié au main de l’équipe pédagogique investie, sera restitué publiquement le vendredi 11 mai à partir de 16h30.


DESSINER DES MOTS

02/03/2018

Installation exposant le travail réalisé avec 8 apprenants de l’association Mots et Merveilles, à la Fabrique à Rêves, à Fourmies.

L’écriture telle que nous la concevons est graphiquement déconnectée de la réalité.
Les lettres ne parlent plus de ce qu’elles désignent, elles sont pures abstractions visuelles. Il n’en a pas toujours été ainsi, et aujourd’hui encore certaines cultures dessinent plus qu’elles n’écrivent.
C’est cet exercice que nous avons réalisé avec huit apprenants et deux bénévoles de l’association Mots et Merveilles, qui lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme et propose des cours de français : créer, à partir de dessins figuratifs, des alphabets imaginaires et subjectifs qui racontent l’histoire de l’habiter. C’est alors en partant d’esquisses de paysages, de maisons et d’habitants que nous avons suivit un processus de déconstruction et de recomposition dont les résultats, légers et subtils, sont autant de langages réinventés et partagés.

Avec : MEKYD Nadia, VERMEILLE Chamsia, Nathalie, PHILIPPE Romuald, ALLA Sandra, BASTAERT Catherine, DEPIERRE Sabrina, DIONISIE Marina et FOFANA Safiatou.


QU’Y A-T-IL À L’INTÉRIEUR DE TOI ?

24/02/2018

© Aurélie Sarrazyn

C’est en poursuivant notre protocole de questions-réponses afin de créer des fresques sociales que nous avons, cette fois-ci, demandé aux membres du comité de lecture de la médiathèque de Wignehies ainsi qu’aux passants « Qu’y a-t-il à l’intérieur de toi? ». Encore une fois, nous sommes passés de réponses tantôt poétiques, tantôt pragmatiques …


DES PAYSAGES RÊVÉS

20/02/2018

Nous avons rencontré les trois niveaux de l’école maternelle Victor Hugo à Fourmies à deux reprises, dans le but de travailler notre imagination à partir du thème du « paysage ».

Notre première rencontre fut l’occasion de réaliser une performance lecture-dessin à partir de poèmes écrits pour l’occasion. Nous avons alors raconté et illustré des histoires que nous avons ensuite commentées avec les enfants.

VIDEO DE LA PERFORMANCE

IMG_6791IMG_6805IMG_6810

Une semaine plus tard nous avons invité les enfants à réaliser, de manière collective, leurs propres paysages rêvés.


DES LIVRES QUI PARLENT

06/02/2018

DSC_0334

Aujourd’hui nous avons réalisé notre deuxième mise en situation sur le territoire. Nous avons travaillé à la bibliothèque de Glageon avec les CM1/CM2 de Mme Richard, ainsi que d’autres enfants de l’école Jacques Brel. Les premiers choisissaient dans le livre lu la semaine dernière une question à inscrire. Les second y ont répondus.

Une occasion de faire fonctionner l’imagination, mais aussi d’aborder certains thèmes comme l’amitié ou le temps en se racontant des histoires.

© Aurélie Sarrazyn


LA TRAVERSÉE

03/02/2018

© Aurélie Sarrazyn

Ce samedi 3 février nous avons ouvert notre première exposition à la médiathèque Antoon Krings à Fourmies. Lors du vernissage, nous avons déployé notre structure-maison afin de mettre à jour le travail que nous avons réalisé durant notre résidence dans la région de Québec, où nous étions juste avant de venir nous installer dans le Nord.

Il s’agit d’une invitation au voyage, une confrontation aux lieux que l’on traverse qui parfois nous parlent, parfois nous agressent.


DE QUOI AVEZ-VOUS BESOIN ?

01/02/2018

IMG_6520

Ce jeudi 1er février nous avons réalisé une fresque participative dans la joie et la bonne humeur avec les usagers de l’Emmaüs de Glageon. En réponse à nos attentes, nous avons même eu quelques rayons de soleil !

© Aurélie Sarrazyn


OU ET QUOI ?

16/11/201

© J.P Giachetti

Performance participative réalisée dans le cadre de la 27ème heure, en préparation du CLEA organisé par la Communauté de Communes du Sud-Avesnois, le réseau Médiapass, l’éducation nationale.
Encre de chine et feutre à l’acrylique sur bâche plastique.

Notre première intervention sur le territoire Sud-Avesnois a été la réalisation de cette carte de la Communauté de Communes. Les personnes participantes avaient pour consigne de nous décrire des lieux remarquables ou quotidiens, et de nous aider à les placer sur la forme géographique que nous avions réalisée avant notre arrivée. Les signes, les symboles et les couleurs sont autant d’écritures qui présagent des dynamiques, des connexions et des légendes et présentent dans la Communauté de Communes.

 

Publicités