Projets réalisés

  • à l’école maternelle Victor Hugo de Fourmies, nous sommes allés à la recherche de « Petits Mots »
  • au Collège Joliot Curie, avec les classes de 6ème, 4ème et 3ème, nous avons exploré les possibles voies d’expression de la voix et du corps, à travers la thématique du « monstre » et de « l’image de soi »
  • à l’école élémentaire de Féron, nous avons mis en place des équipes de recherche autour de nos créations. La Classe de CM1/CM2 a travaillé sur « 2024, Madame France », dessiné des costumes pour notre création 2019 et a abordé le thème cher à la Baraque Liberté, la citoyenneté. La Classe de CE1/CE2 a quant à elle travaillé à « la nuée de papillon » du spectacle A PEUR, et comme une équipe d’inventeurs a tenté de trouver le moyen de créer l’illusion en usant de technique de marionnettistes.
  • à L’EPAHD de Wignehies, nous sommes allées faire des rencontres et rendre visite aux résidents.
  • Au Centre Socio Culturel de Fourmies, chez les ADOS, nous avons formé 4 jeunes gens à « l’animation d’un ciné-débat », avons mangé du popcorn et bu du chocolat chaud.
  • à l’école élémentaire Victor Hugo de Fourmies, nous avons improvisé avec les enfants
  • à l’Écomusée de Fourmies, nous avons tenté de croiser les chemins. Pendant nos deux semaines en résidence dans l’auditorium, nous avons invité des groupes à assister à des étapes de répétition et d’écriture au plateau. Ainsi : l’école primaire de Wignehies, l’école primaire de Féron, l’école primaire Victor Hugo de Fourmies, le groupe expression du CSC de Fourmies, le Collège Joliot Curie de Fourmies, ont pu goûter aux joies des prémices de l’acte de création. Par la même occasion, des élèves ont pu visiter l’écomusée.
  • à l’école ouverte du Collège Joliot Curie, nous avons pu élargir nos improvisations autour de la thématique du futur et nous projeter en 2024.
  • à la médiathèque de Fourmies, nous avons collaboré avec l’équipe permanente et co-écrire avec Marie-Pierrre, dans le cadre de la quinzaine du contes, une forme ludique et déambulatoire « LUTIN SANS CONTE ». 4 jeunes collégiens de Joliot Curie ont participé en tant que comédiens, trois d’entre eux vivent à Anor. Nous avons répété le soir après les cours et avons pu faire l’expérience du jeu pour 3 représentations à la médiathèque.
  • Au service jeunesse de Trélon, nous avons créé un mini festival de rue dans la cour où tous les groupes ont travaillé à leur propre création sur la thématique de la magie. Les tous petits ont travaillé à la création de petits castelets, qui ont été traversés par un magicien qui avait perdu ses pouvoirs, les plus grands ont carrément inventé une mini « fête foraine » ou on pouvait rencontrer « l’homme le plus drôle du monde » et les ados ont réalisé un « couloir fantôme » où était projeté le court-métrage d’horreur que nous avions réalisé avec eux.
  • à Willies, nous avons réussi notre surprise, une promenade contée ODPA, et la surprise d’y retrouver plus de 150 spectateurs. Le plus important fut la rencontre avec des habitants qui sont capables de mettre en oeuvre des merveilles.
  • Au CSC de Fourmies, côté Adultes nous avons rencontré des femmes extraordinaires, en désir d’écriture d’une forme de Théâtre Forum pour parler des rapports parents adolescents.
  • À FACE THIÈRACHE, nous avons donné un peu de confiance en soi pour se présenter
  • Au Théâtre de Fourmies, nous avons eu la chance d’avoir un outil de travail extraordinaire avec une équipe technique en or pour nous accueillir. Dans la Salle de Bal nous avons organisé des rencontres entre le groupe adulte et le groupe Ados pour un Théâtre Forum autour de la thématique des rapports Parents/Ados, qui a nourrit et fait grandir le projet des femmes du groupe adulte. Nous avons travailler sur « L’écoute » avec le groupe expression du CSC de Fourmies. Et avons pu lors de deux journées, visiter le Théâtre et les métiers techniques du spectacle vivant, avec Jean-Michel et Alain, en y emmenant l’école de Féron et l’école de Wignehies.
  • Au Collège Léo Lagrange, nous avons retrouvé le duo ORAN pour boire le café, et nous travaillons la prise de parole en public avec les 3ème et les 6ème
  • À l’école primaire d’OHAIN, nous mettons au service un savoir-faire, l’écriture sur la base de collecte de témoignages, d’objets du passé, pour tenter de comprendre ce qu’était la guerre en 14-18.
  • La nuit des musées de l’écomusée de Fourmies

Nous avons travaillé de manière rapprochée et personnelle avec plus de 1500 individus pendant 90 jours, et Harold, Charlotte, Hamideh, Marie, Raouf, Patrice, Mathieu, Julie, Amélie, Vincent, Caroline, sont heureux de vous avoir rencontrés.

 

Publicités